viernes, 24 de septiembre de 2010

L'illusion ou Maya.


Le bulletin de
"LADK ou les Ami(e)s de Krishna"
Dédié à Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Srila Prabhupada
Fondateur du mouvement Hare Krishna
LIVRE D'OR
Cliquez ici.


Nouvelle du Jour.

Vendredi le 24 septembre, 2010.
L'illusion ou Maya.

VERSET 31

ity etat kathitam gurvi
jnanam tad brahma-darsanam
yenanubuddhyate tattvam
prakrteh purusasya ca

TRADUCTION

O respectueuse mère, voilà que j'ai éclairé pour toi la voie permettant de comprendre la Vérité Absolue, grâce à laquelle on peut saisir en vérité ce qui touche à la matière et à l'esprit ainsi qu'à leur relation.

VERSET 32

jnana-yogas ca man-nistho
nairgunyo bhakti-laksanah
dvayor apy eka evartho
bhagavac-chabda-laksanah

TRADUCTION

La recherche philosophique culmine dans la connaissance de Dieu, la Personne Suprême. Celui qui, après avoir maîtrisé cette science, s'affranchit des influences de la nature matérielle, atteint le niveau du service de dévotion. Ainsi, que ce soit directement à travers le service de dévotion ou par le biais de la recherche philosophique, le but demeure toujours d'atteindre Dieu, la Personne Suprême.

TENEUR ET PORTEE

La Bhagavad-gita enseigne qu'après de très nombreuses existences vouées à la recherche philosophique, l'homme de sagesse finit par comprendre que Vasudeva, ou Dieu, la Personne Suprême, est tout, et il s'abandonne donc à Lui. D'aussi sérieux étudiants en philosophie sont rares, car il s'agit de très grandes âmes. Si, par la recherche philosophique, l'être ne parvient pas à réaliser la Personne Suprême, il n'est pas encore au bout de ses peines; il doit poursuivre sa quête du savoir jusqu'à ce qu'il réalise le Seigneur Souverain à travers le service de dévotion.

La Bhagavad-gita montre la voie qui permet d'établir un contact direct avec la Personne Divine, mais elle nous apprend également que ceux qui empruntent d'autres voies, qu'il s'agisse de la spéculation philosophique ou de l'astanga-yoga, se heurtent à de grandes difficultés. Après de très nombreuses années de dures épreuves, le yogi ou le sage philosophe peut atteindre Dieu, mais la voie qu'il emprunte est pour le moins ardue, tandis que le service de dévotion est un sentier facile pour tous. D'une part, on peut goûter les fruits d'une sage spéculation philosophique à travers la seule pratique du service de dévotion, mais en outre, à moins de parvenir à saisir Dieu, la Personne Suprême, tous les efforts de celui qui se livre à cette recherche n'ont d'autre résutat que l'ardeur qu'il y a déployé. Le but ultime visé par le sage philosophe consiste à se fondre dans le Brahman impersonnel, mais ce dernier représente la radiance de la Personne Suprême. Le Seigneur déclare en effet dans la Bhagavad-gita (XIV.27), brahmano hi pratisthaham amrta-syavyayasya ca: "Je suis le fondement du Brahman impersonnel, qui est impérissable et constitue le principe même du bonheur ultime". Le Seigneur représente le réservoir suprême de tous les plaisirs, y compris de celui que procure la réalisation du Brahman. Aussi est-il dit que celui qui possède une foi indéfectible en la Personne Souveraine a déjà réalisé le Brahman impersonnel et le Paramatma.


NOTEZ BIEN:
Vous aimez cet article? Alors placez-le sur Facebook en cliquant ici et une fois rendu sur la page cliquez sur le lien en dessous du titre: (Partagez cet article sur Facebook).

Invitez un(e) ami(e).
Autres liens.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare
Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare





Message envoyé par Splio Free
Ce message a été envoyé par vedaveda@vedaveda.com à sricaitanyamahaprabhu.juanymecky@blogger.com.
Pour vous désabonner, cliquez sur ce lien : désabonnement.
Splio Free, la solution simple et gratuite pour votre newsletter.
Splio Free


Correo Vaishnava

Mi foto
Spain
Correo Devocional

Archivo del blog