sábado, 2 de abril de 2011

Comment Chanter Hare Krishna





Pensamiento-del-dia
Sankarshana Das Adhikari
Ícone de exibição de retlaw snellac

Galeria de retlaw snellac


india - ladakh - zanskar - kasjmir - himachal pradesh

india - ladakh
India - Kashmir - Zanskar - Ladakh - Himachal Pradesh.

A trip starting in Srinagar and ending in Delhi with a lot of highlights in the Zanskar valley and in Ladakh.

See also:

www.flickriver.com/photos/waltercallens/ random/

www.flickr.com/photos/waltercallens/favo rites/

english.cohga.net/flickr/user/74089637@N 00_1.html

www.fluidr.com/photos/waltercallens/sets

www.lurvely.com/index.php?owner=74089637 @N00
847 fotos



Created with Admarket's flickrSLiDR.

foto

india - ladakh

Mulbekh.

Mulbekh Chamba is a 9-metre high rock sculpture of Maitreya Buddha of future ages. It is located at Mulbekh in Kargil District of Jammu and Kashmir. Its execution combines esoteric Shaivite symbolism and early Buddhist art. The statue, carved on a hillside in the Suru Valley, belongs to 9th century. This imposing sculpture depicts a standing Bodhisattva with 4 arms and a headdress. It is adorned with jewels. Evidences reveal that this sculpture was made when Kashmiri Buddhist missionaries came traveling east of the Himalayas.

foto

india - ladakh

Rangdum Monastery.

Rangdum Monastery is a Tibetan Buddhist monastery belonging to the Gelugpa sect, dramatically situated on top of a steep sugarloaf hill at an altitude of 3,657 m at the head of the Suru Valley, in Ladakh. it is next to the tiny village of Julidok, and about 25 km from the 4,400 m ) Pensi La (pass) which leads into Zanskar.
According to an inscription the monastery was built by Gelek Yashy Takpa during the reign of King Tsewang Mangyul of Ladakh about 200 years ago. Although it is physically in Ladakh, it is culturally part of Zanskar. Because one cannot count on crops being harvested due to the brief summer, both the village and the monastery depend on supplies, other than locally produced dairy, brought up the largely barren Suru Valley, or over the 4,400 metre (14,436 ft) Pensi La pass from Zanskar. The monastery has about 30 monks.

foto

india - ladakh

Rangdum Monastery.

Rangdum Monastery is a Tibetan Buddhist monastery belonging to the Gelugpa sect, dramatically situated on top of a steep sugarloaf hill at an altitude of 3,657 m at the head of the Suru Valley, in Ladakh. it is next to the tiny village of Julidok, and about 25 km from the 4,400 m ) Pensi La (pass) which leads into Zanskar.
According to an inscription the monastery was built by Gelek Yashy Takpa during the reign of King Tsewang Mangyul of Ladakh about 200 years ago. Although it is physically in Ladakh, it is culturally part of Zanskar. Because one cannot count on crops being harvested due to the brief summer, both the village and the monastery depend on supplies, other than locally produced dairy, brought up the largely barren Suru Valley, or over the 4,400 metre (14,436 ft) Pensi La pass from Zanskar. The monastery has about 30 monks.

foto

india - ladakh

Mulbekh.

Mulbekh Chamba is a 9-metre high rock sculpture of Maitreya Buddha of future ages. It is located at Mulbekh in Kargil District of Jammu and Kashmir. Its execution combines esoteric Shaivite symbolism and early Buddhist art. The statue, carved on a hillside in the Suru Valley, belongs to 9th century. This imposing sculpture depicts a standing Bodhisattva with 4 arms and a headdress. It is adorned with jewels. Evidences reveal that this sculpture was made when Kashmiri Buddhist missionaries came traveling east of the Himalayas.

foto

india - ladakh

Mulbekh.

Mulbekh Chamba is a 9-metre high rock sculpture of Maitreya Buddha of future ages. It is located at Mulbekh in Kargil District of Jammu and Kashmir. Its execution combines esoteric Shaivite symbolism and early Buddhist art. The statue, carved on a hillside in the Suru Valley, belongs to 9th century. This imposing sculpture depicts a standing Bodhisattva with 4 arms and a headdress. It is adorned with jewels. Evidences reveal that this sculpture was made when Kashmiri Buddhist missionaries came traveling east of the Himalayas.

foto

india - ladakh

Mulbekh.

Mulbekh Chamba is a 9-metre high rock sculpture of Maitreya Buddha of future ages. It is located at Mulbekh in Kargil District of Jammu and Kashmir. Its execution combines esoteric Shaivite symbolism and early Buddhist art. The statue, carved on a hillside in the Suru Valley, belongs to 9th century. This imposing sculpture depicts a standing Bodhisattva with 4 arms and a headdress. It is adorned with jewels. Evidences reveal that this sculpture was made when Kashmiri Buddhist missionaries came traveling east of the Himalayas.

foto

india - ladakh

Inner wall decoration of a gompa in Mulbekh (Ladakh).

foto

india - ladakh

Inner wall decoration of a gompa in Mulbekh (Ladakh).

La Pensée Du Jour

Réalisations et  correspondances sélectes de
Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari

Accueil |Pensées Du Jour | | Galleries | La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
 
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi
Méditations sur la Bhakti Pure Offrandes | Conférences (en Anglais) | Autres Services
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'



Sa Divine Grâce
A.C. Bhaktivedanta
Swami Prabhupada

Le Cours Ultime de la Réalisation du Soi (tm)

L
e système d'entraînement le plus avancé du monde dans la réalisation spirituelle,  guidant des milliers vers la plus haute illumination.

Guidé et inspiré par le fondateur-Acharya de ISKCON: Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Consacré a achever une révolution spirituelle pour l'illumination de tous les êtres de cette planète.

Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi

Español                  Русскйи                English


Sa  Grâce Sriman
Sankarshan Das Adhikari

Obtenez la miséricorde spéciale de Krishna en faisant du service de dévotion

Aidez Sankarshan Prabhu dans sa mission de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Une contribution singulière ou mensuelle peut se faire en ligne en allant ici :

Faire une contribution en cliquant ici

 

Un appel pour votre assistance

Sur l’ordre de son maître spirituel, Srila Prabhupada, Sankarshan Prabhu à dédié sa vie au travail extrêmement urgent de répandre la conscience de Krishna partout dans le monde. Le plus la conscience de Krishna se répand, le plus que la souffrance, le manque et la haine sur cette planète seront remplacés par la félicité, l’abondance et l’amour. Voici une opportunité dorée de faire le plus grand bien pour toutes les entités vivantes et de recevoir les bénédictions spéciales du Seigneur. Par conséquent, nous devons, au mesure du possible, sacrifier notre temps, notre énergie et nos ressources pour aider Sankarshan Prabhu dans son travail urgent. Si vous voulez participer d’une façon ou d’une autre, grande ou petite, veuillez écrire à Sankarshan Prabhu en cliquant si dessous :

Envoyer un courriel à Sankarshan Prabhu
 


Une Nouveauté ! Maintenant Disponible !

94 Photographies du Tour Du Monde de SDA en 2006-7!

chaînon à la gallérie de photos

L'itinéraire

de

 Sankarshan

Prabhu

 


Méditations sur la Bhakti Pure #8
 

Accueil |Pensées Du Jour | Conférences (en Anglais) | Autres Services| Galleries | Méditations sur la Bhakti Pure
 Offrandes |
Programme d’Étude pour une Parfaite Réalisation de Soi |La Bhagavad-gita Telle Qu'elle Est
Contactez-Nous | Quoi De Neuf?  | S'abonner aux 'Pensées du Jour'

 

Comment Chanter Hare Krishna 

Il n’y a pas de règles strictes pour chanter Hare Krishna. La chose la plus merveilleuse concernant la méditation par mantra est qu’elle peut s’accomplir partout : chez soi, au travail, en conduisant la voiture, sur l’autocar ou dans le métro. Et on peut chanter à n’importe quel moment.  Il y a deux manières de chanter. La méditation personnelle, quand on chante sur un chapelet et qui se nomme japa. Quand on chante en groupe d’une manière réciproque, cela s’appelle kirtan. Le kirtan se fait en général accompagné d’instruments de musique et en frappant les mains. Ces deux formes de chanter sont recommandés et profitables.

Pour faire la première sorte de méditation, on n’a besoin que d’un chapelet de japa. Il peut être acquis de n’importe quel temple Hare Krishna ou de notre boutique en ligne :

http://www.UltimateSelfRealization.com/store

Ou, si tu préfères, tu peux t’en faire un chez toi.

Si tu choisis de fabriquer le chapelet de japa chez toi, suis ces instructions simples :

1-      Achètes 109 perles en bois d’au moins 15 mm de diamètre, et une ficelle grosse et forte en nylon ;

2-      Fait un nœud à 10 cm de la fin d’un long morceau de la ficelle, et enfile les perles en bois en nouant un nœud entre chaque perle ;

3-      Après avoir enfilé 108 boules, passe les deux fins de la ficelle à travers la dernière perle maîtresse ;

4-      Cette dernière perle s’appelle la perle Krishna. Nouds un dernier nœud pour retenir cette boule et coupe le reste de la ficelle.  

Maintenant tu possèdes ton propre chapelet de japa. 

Pour faire la méditation avec le chapelet, prends-le dans ta main droite. Prends la première boule entre ton pouce et ton doigt du milieu (voir l’illustration) et récite un Mahâmantra complet : 

Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare
Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare.
 

Passe ensuite à la prochaine perle, la tenant dans les mêmes deux doigts, et chante à nouveau le Mahamantra complet. Passe au suivant et au suivant, en continuant ainsi jusqu’à ce que tu ais chanté sur toutes les 108 perles pour retourner à la perle Krishna. Ceci constitue un tour  ou une ronde de japa. Il ne faut pas chanter sur la perle Krishna, mais tourne le chapelet dans ta main et chante la ronde suivante dans la direction opposée, boule après boule.

Le chant sur le chapelet de japa est particulièrement efficace, car il engage notre sens du toucher dans le processus de la méditation ce qui aide encore plus à se concentrer sur la vibration sonore du mantra.

Tu voudras certes chanter japa à chez toi, mais tu peux aussi bien le faire confortablement en te promenant sur la plage ou à la montagne. Tu n’as qu’à apporter le chapelet de japa avec toi. Si tu chantes assis, fais-le dans une position confortable (préférablement non pas couché ou allongé, car tu auras la tendance à t’assoupir.) Tu peux chanter aussi fort ou aussi doux que tu désires, mais il est important de prononcer le mantra clairement et suffisamment fort pour t’entendre. Ton mental auras la tendance à divaguer vers d’autres sujets quand tu chantes, parce que le mental vacille et il est instable, cherchant toujours quelque chose de nouveau et plaisant dans lequel s’absorber. Si ton mental s’envole vers toute autre chose que Krishna ou ce qui est en relation avec Lui, ramènes-le doucement vers la vibration sonore de Hare Krishna. Ce ne sera pas difficile parce que le mental est satisfait aisément quand il s’absorbe dans le son divin des Sacrés Noms du Seigneur, à l’opposé d’autres formes de méditation, où l’on nous demande de fixer le mental sur le ‘rien’ ou le ‘néant’.)

On peut chanter japa à toute heure, mais la littérature védique nous instruits que certaines heures du jour sont plus propice pour l’accomplissement des activités spirituelles. Tôt le matin, juste avant et après le lever du soleil est le temps de quiétude et de paix, particulièrement propice pour le chant contemplatif. Beaucoup de gens trouvent qu’il est très utile de réserver la même période matinale tous les jours pour le chant du japa. Commence avec un ou deux tours par jours, et graduellement augmente le nombre jusqu’à arriver au nombre de seize tours par jour, le nombre conseillé pour ceux qui veulent être sérieux dans leur chant.

Tandis que le japa est une forme de méditation qui se compose de toi, ton chapelet de japa et le Seigneur Suprême, le kirtan, de l’autre coté, est une forme de méditation en groupe, où l’on chante le Mahamantra souvent accompagné d’instruments de musique. Il se peut que tu ais vu une parti chantante de kirtan dans les rues de ta ville, car les dévots réalisent cette forme de chanter en public pour illustrer ce processus et permettre au plus grand nombre de personnes de profiter de l’écoute des Saints Noms.

On peut exécuter le kirtan chez soi dans la compagnie de sa famille et de ses amis, une personne qui mène le chant et les autres qui répondent. Le kirtan est une méthode de méditation super chargée, dans laquelle, en plus de s’écouter chanter soi-même, on peut écouter les autres chanter aussi. Les instruments de musique s’y prêtent bien, mais ne sont pas nécessaires. On peut chanter le mantra suivant n’importe quelle mélodie en frappant les mains. Les mélodies traditionnelles sont particulièrement recommandées, comme celles qui se trouvent sur le CD ‘Hare Krishna Classics’ disponible à notre boutique en ligne : 

http://www.UltimateSelfRealization.com/store

Si vous avez des enfants, ils peuvent chanter également pour faire l’avancement spirituel. Tu peux engager toute ta famille à chanter tous les soirs.

Les vibrations sonores du monde matériel sont lassantes, usées et monotones, mais le chant de Hare Krishna est une expérience toujours rafraichissante. Fais l’expérience pour toi-même. Essaye de chanter quelques mots ou phrases pendant seulement cinq minutes. Par exemple, si tu chantes ‘Coca-cola’ encore et encore, après même quelques minutes ça deviendra insupportable. Il n’y a là aucun plaisir. Mais le son des noms de Krishna est transcendantal ; le plus on les chante, le plus on veut les chanter. 

Rehausser le chant

Bien qu’on reçoit un bénéfice immense par toutes les façons de chanter Hare Krishna, les grands maîtres spirituels, les autorités dans les méthodes du chant, instruisent aux pratiquants d’adopter certaines pratiques techniques qui rehausseront le chant pour apporter des résultats plus rapides.

Le plus on chante, le plus il sera facile de suivre les principes indiqués ici-bas, car en chantant, on obtient une force spirituelle et un gout supérieur. Quand on commence à jouir du plaisir spirituel du chant, il sera plus facile d’abandonner les mauvaises habitudes qui sont des obstacles au progrès spirituel. 

1-      Par le chant seul, on voudra automatiquement suivre les quatre principes régulateurs de la vie spirituelle : 

  1. Ne pas manger de viande, de poisson ni d’œufs ;
  2. Pas d’intoxicants
  3. Pas de jeux de hasard ;
  4. Pas de sexe illicite (en dehors du mariage ou de la procréation d’enfants conscients de Dieu.)

Ces quatre sortes d’activité font que le progrès dans la vie spirituelle soit particulièrement difficile, parce qu’elles augmentent notre attachement pour les choses matérielles. Elles ne sont donc pas recommandées pour ceux qui ont adopté le chant de Hare Krishna. Mais le chant est si puissant qu’on peut commencer à chanter à partir de n’importe quel niveau, et le chant aidera à faire les ajustements nécessaires.

2-      On doit lire régulièrement la littérature védique, particulièrement la Bhagavad-gita et le Srimad Bhagavatam. Simplement en écoutant au sujet de Dieu, Ses activités peu communes et Ses passetemps transcendantaux, la saleté accumulée dans le cœur par une longue association avec le monde matériel sera nettoyée. En écoutant de façon répétée au sujet de Krishna et du monde spirituel, où Krishna jouit Ses passetemps éternels en compagnie de Ses dévots, on arrivera à comprendre totalement la nature de l’âme, des activités purement spirituelles, et de la méthode complète pour s’affranchir des rets du monde matériel.

3-      On ne doit consommer que la nourriture végétarienne, de manière à s’immuniser plus efficacement de la contamination matérielle, nourriture qui a été spiritualisée en étant offerte au Seigneur Suprême. Il y a une réaction karmique quand on tue les êtres vivants (les plantes inclues), mais le Seigneur Suprême déclare dans la Bhagavad-gita que si on Lui offre la nourriture végétarienne, Il annulera cette réaction.

4-      On doit offrir au Seigneur le fruit de son travail. Quand quelqu’un travaille pour son propre plaisir, il doit accepter les réactions karmiques pour ses actions, mais si on dédie son travail à Dieu et on travaille simplement pour Sa satisfaction, il n’y a pas de réaction karmique. Le travail accompli comme un service au Seigneur non seulement nous libère du karma, mais il réveille en nous l’amour pour Krishna.

5-      S’associer avec les dévots du Seigneur. Dans la mesure du possible, celui qui est sérieux pour chanter Hare Krishna doit s’associer avec d’autres personnes ayant le même esprit. Ceci lui donnera une grande force spirituelle. Shrila Prabhupada a fondé ISKCON, l’association internationale pour la conscience de Krishna, pour que les gens sincères puissent s’associer avec d’autres personnes sérieuses pour retourner au monde spirituel, et ainsi s’entre-aider à développer leur conscience de Dieu et leurs relations éternelles d’amour pour Lui.  

Eventuellement, ceux qui sont sérieux pour le chant voudront accepter l’initiation par un maître spirituel authentique. L’initiation est conseillé dans les écrits védiques, car il aide fortement à progresser dans le chant de Hare Krishna et nous aide à réveiller notre conscience spirituelle originelle. Dans la société ISKCON, il y a des maîtres spirituels qualifiés partout dans le monde qui sont prêt-à-porter leur assistance à tous ceux qui sont sincères dans leur désir de développer leur conscience de Dieu. Un tel maître spirituel est Sa Grâce Sriman Sankarshan Das Adhikari, l’auteur du Cycle d’étude ultime pour la réalisation de Soi. Si tu désires recevoir des instructions personnelles de lui, tu peux lui écrire à pensees_du_jour@backtohome.com

Shrila Prabhupada a instruit que ceux qui sont désireux de prendre l’initiation doivent suivre les principes régulateurs indiqués ci-dessus et chanter chaque jour un minimum de seize tours sur leur chapelet de japa. Sri Chaitanya Mahaprabhu, l’incarnation de Krishna qui a propagé le chant des Saints Noms il y a cinq cents ans au Bengale Occidental, en Inde, a introduit le système de chanter un nombre fixe de tours chaque jour. L’accomplissement soigneux des seize tours quotidiens aidera certainement au disciple de se rappeler toujours de Krishna.

Voilà, dans son essence, ce qu’est la conscience de Krishna : se rappeler toujours de Krishna et ne jamais L’oublier. Le chant est le moyen le plus simple de maintenir cet état constant de conscience en Dieu, car la puissance mystique contenue dans la vibration du mantra te maintiendra toujours en contact avec Dieu et ta propre nature spirituelle originelle. Toutes les innombrables puissances spirituelles de Dieu, particulièrement celle du plaisir transcendantal, sont inclues dans Ses Saints Noms. Le plaisir que tu sentiras en commençant à chanter sera de loin supérieur à tous les  bonheurs matériels que tu as déjà ressentis. Le plus que tu chantes Hare Krishna, le plus ton bonheur augmentera.

 











Up






TABLA - FUENTES - FONTS


SOUV2BalaramScaGoudyFOLIO 4.2Biblica Font





free counters

Disculpen las Molestias

Up


Sankarshan Das Adhikari - ANUAL

Correo Vaishnava

Mi foto
Spain
Correo Devocional

Archivo del blog