jueves, 9 de septiembre de 2010

Le saint Nom.

Les
Ami(es)
de
Kèëòa

Le bulletin de
"LADK ou les Ami(e)s de Krishna"
Dédié à Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Srila Prabhupada
Fondateur du mouvement Hare Krishna

Autres liens importants.
LIVRE D'OR
Cliquez ici.


Nouvelle du Jour.

Mardi le 14 septembre, 2010.
Le saint Nom.

Dans le Kali-yuga, le sankirtana-yajña comble les dévas.

Celui qui adore le Seigneur Suprême sert par là même l'intérêt de tous les dévas, puisque ceux-ci représentent des parcelles du Tout. Si l'on arrose les racines d'un arbre, on nourrit automatiquement les branches, les rameaux et les feuilles, et, en nourrissant l'estomac, on contribue tout naturellement au bien-être de toutes les parties du corps - les bras, les mains, les jambes, etc. De même, l'adoration portée à Dieu, la Personne Suprême, permet de combler tous les dévas, alors que même si on offre un culte à tous les dévas, l'adoration du Seigneur demeure incomplète. En conséquence, celui qui voue un culte aux dévas ne suit pas la voie correcte et ne respecte pas les injonctions scripturaires.

Dans l'âge de Kali, il est quasiment impossible d'accomplir les sacrifices destinés aux dévas, ou déva-yajñas. Aussi le Srimad-Bhagavatam (11.5.32) préconise-t-il le sankirtana-yajña : yajñaih sankirtana-prayair yajanti hi sumedhasah - " En cet âge de Kali, les êtres intelligents s'acquittent de tous les yajñas par le seul chant du maha-mantra : Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare / Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare. " Tasmin tuste jagat tustam : " Lorsque Vishnou est comblé, tous les dévas, parties intégrantes du Seigneur Suprême, le sont également. " (S.B. 4.2.35)

Exécuter un yajña est une tâche des plus ardues, car il faut y inviter tous les dévas. En cet âge de Kali, il n'est pas possible d'accomplir des sacrifices aussi coûteux, ni d'inviter les dévas à y participer. Aussi les Écritures indiquent-elles pour cet âge : yajñaih sankirtana-prayair yajanti hi sumedhasah (S.B. 11.5.32) : les hommes d'intelligence devraient comprendre qu'il est impossible d'accomplir les sacrifices védiques dans le Kali-yuga. Pourtant, à moins de satisfaire les dévas, il ne saurait y avoir de régularité dans le cours des saisons ou dans les pluies, car ce sont eux qui dirigent tous les phénomènes naturels. En cet âge, par conséquent, afin de maintenir la paix et la prospérité dans la société, tous les hommes intelligents devraient accomplir le sankirtana-yajña en chantant les Saints Noms : Hare Krishna, Hare Krishna, Krishna Krishna, Hare Hare / Hare Rama, Hare Rama, Rama Rama, Hare Hare. On peut donc combler tous les dévas en exécutant ce yajña qui consiste à inviter les gens à chanter Hare Krishna, puis à distribuer du prasada; la paix et la prospérité régneront alors dans le monde. En outre, les rites védiques comportent une difficulté supplémentaire, car si l'on manque de satisfaire ne serait-ce qu'un seul déva parmi les centaines de milliers qui existent - tout comme Daksa négligea de satisfaire Shiva -, il faut alors s'attendre à un désastre. Mais en cet âge, l'exécution des sacrifices a été simplifiée puisqu'en chantant Hare Krishna, on peut satisfaire Krishna et par là même combler tous les dévas. (S.B. 4.6.53)



NOTEZ BIEN:
Vous aimez cet article? Alors placez-le sur Facebook en cliquant ici et une fois rendu sur la page cliquez sur le lien en dessous du titre: (Partagez cet article sur Facebook).

Invitez un(e) ami(e).
Autres liens.

Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare
Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare





Message envoyé par Splio Free
Ce message a été envoyé par vedaveda@vedaveda.com à
Pour vous désabonner, cliquez sur ce lien : désabonnement.
Splio Free, la solution simple et gratuite pour votre newsletter. Splio Free







Up

TABLA - FUENTES - FONTS

SOUV2 BalaramScaGoudyFOLIO 4.2Biblica Font




free counters
Disculpen las Molestias

Les Amies de Krishna

Correo Vaishnava

Mi foto
Spain
Correo Devocional

Archivo del blog